Un observatoire unique de la mobilité

13/08/2019
keoscopie-regions

Keoscopie International analyse l’usage et la perception des nouvelles technologies, les habitudes de mobilité et l’impact du digital sur la mobilité. Une étude mondiale basée sur près de 6 600 interviews online réalisées dans 37 zones urbaines de 15 pays. Nous présentons les chiffres les plus remarquable en Belgique.

Découvrez tous les résultats ici

Bien que les transports en commun soient fortement utilisés dans cette zone, l’utilisation des véhicules personnels est encore très répandue, en particulier les voitures et les vélos. Ces derniers sont en effet plus populaires que de nombreuses options de transport en commun. 54 % de la population interrogée emprunte actuellement les transports en commun (au moins une fois par mois), alors que seuls 25 % utilisent des nouvelles mobilités* (au moins une fois par mois), contre respectivement 64 % et 38 % en moyenne dans toutes les villes étudiées.

* Nouvelles mobilités : voiture de transport avec chauffeur (VTC), vélo électrique, covoiturage, autopartage, trottinette, Segway, monoroue, hoverboard, etc.

Alors que l’utilisation de la voiture personnelle en tant que conducteur au moins une fois par semaine se situe dans la moyenne mondiale de l’enquête (57 % contre 55 % dans le monde), la marche à pied est 11 points en dessous soit 57 % contre 68 % dans le monde. Le chiffre de la zone varie de 49 % à Cologne à 75 % à Bruxelles. Le troisième moyen de transport le plus courant est le vélo personnel, qui est utilisé par 42 % des répondants (contre 19 % dans le monde).

Les technologies sont très communément adoptées dans la zone. 88 % des personnes interrogées possèdent un smartphone, 79 % un ordinateur et 53 % une tablette numérique.

Alors que le taux de possession de smartphones chez les moins de 45 ans interrogés est de 95 % (contre 93 % dans l’ensemble des villes), ce chiffre tombe à 75 % pour les plus de 60 ans (identique à la moyenne mondiale).

53 % des répondants utilisent des applications de cartes et/ou de transport au moins une fois par mois. En moyenne, 3 applications sont utilisées, essentiellement pour consulter des cartes (51 % des utilisateurs), rechercher le meilleur itinéraire (51 %), consulter le prochain départ (46 %) et rechercher des horaires (44 %). Ces chiffres sont nettement inférieurs à ceux de Stockholm et Copenhague (75 % des interrogés utilisent des applications de cartes et/ou de transport)

Seulement 41 % des répondants en Belgique, Allemagne et aux Pays-Bas déclarent emprunter les transports en commun au moins une fois par semaine contre 51 % dans l’ensemble des villes.

L’intermodalité est moins répandue dans la zone avec 63 % des personnes interrogées utilisant un systématiquement ou occasionnellement un autre moyen de transport avant les transports en commun (contre 72 % dans le monde).



Copyright © 2019 Keolis All Right reserved | Privacy | Website by Flexvision