Keolis se prépare pour le futur

21/02/2019

Le réchauffement climatique est un sujet brûlant, les articles d’actualité sur les poussières fines se succèdent et de plus en plus de villes interdisent les véhicules polluants dans le centre-ville. La téléportation n’étant toujours pas possible, Keolis doit rechercher des alternatives plus respectueuses de l’environnement. 

« Les véhicules plus anciens et non respectueux de l’environnement sont déjà interdits dans des villes. Les véhicules à venir seront de plus en plus hybrides et électriques. Ils sont beaucoup plus respectueux de l’environnement, mais nécessitent également un autre mode d’entretien », explique Jurgen Spinnoy , Maintenance Expert. 

Depuis octobre, une soixantaine de mécaniciens sont donc formés en collaboration avec Educam, le centre de connaissances et de formation du secteur automobile et des secteurs connexes. Pendant deux journées de formation, ils en apprennent davantage sur la construction de véhicules électriques et hybrides et les composants de ces systèmes de propulsion. À l’issue de ces deux journées de formation, ils doivent réussir un test théorique et pratique avant de recevoir leur certificat, qui n’est d’ailleurs valable que six ans. Ensuite, ils suivent une formation propre à la marque, avec toutes les spécifications du véhicule hybride/électrique. Celle-ci permet au personnel technique de travailler sur ces véhicules en toute sécurité. 

Le premier bus hybride du groupe Keolis circule chez TCM Cars à Visé depuis 2013 et treize nouveaux véhicules hybrides sont mis en circulation depuis cette année.

Copyright © 2019 Keolis All Right reserved | Privacy | Website by Flexvision